Partagez
Aller en bas
avatar
Compte Fondateur
Messages : 162
Date d'inscription : 21/05/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://serveurambervale.forumactif.com

[lighstone11] Beowulf - Draconis / Nécromancien

le Mar 31 Juil - 12:38
Nom: Inconnu
Prénom: Beowulf
Âge:52 ans
Sexe: Mâle
Race: Draconis
Métier:Nécromancien

Description Physique :
Taille : 2.55m
Poids : 267kg

Gigantesque créature dominante, Beowulf est un Draconis aux écailles noires de jais se finissant dans des couleur violines, comportant nombres cicatrices sur le torse et les membres, dont le regard de feu semble tout droit venu d'un volcan ancestral. Sa musculature est aussi impressionnante,et ses ailes une fois déployés, lui permettent de voler ou de faire disparaître la lumière du jour sur le champ de bataille.Ses griffes sont parfaitement taillés, et ses dents blanches comme de l'ivoire. Sa gueule est peu allongée et en triangle. il possède aussi une cicatrice sur le naseau.

Descriptions Psychologique :
Anciennement dévot a sa patrie,sa loyauté vas aujourd'hui aux membre de sa race,qu'il considère comme plus fiables que les rois félons qui les gouverne. Passionné dans la bataille, sa soif de sang lui permet d'effectuer de nombreux exploits,bien que cela puisse lui coûter, la témérité étant de pair avec son caractère.tout de même assez humble, il a consciences de ses véritables limites,et la réalité finit toujours par lui commander de se restreindre. Il adore étudier aussi, et possède une passion pour la lecture et la collection d'objets en ivoire.

Histoire
Je vais te conter l’histoire d’un draconis comme peu en on vu. Je m’en souviens comme si c’était hier et pourtant cette histoire a déjà quinze ans. Tout cela s’est produit dans la forêt de Brulséliand, proche de la capitale volcanique de Sartras. Cette grande Forêt tropicale géante à abrité l’une des batailles les plus importante de notre nation.
Alors que Samponct était sur le point de  gagner la guerre en décapitant le royaume, leur prince fut stoppé brièvement par notre allié AL-Qarid dont la défaite avait presque sonné le glas de nos deux nations. C’est alors que…
-Je sais, Le roi Sulfure VII est arrivé et a sauvé la capitale avec l’armée confédéré et les a vaincu! C’est un honneur de le servir!
-C’est là que tu as faux,jeune homme. a cette époque,j’étais dans la garde de la ville. Comme ta mère se trouvait à l’étranger avec toi, tu ne connais pas la vérité. Celle qui fit gronder les révoltes de la capitale. Celles qui obligèrent notre roi a se marier à la fille de Longflot pour empêcher la guerre civile. maintenant que tu es en âge de procréer, et que tu es toi même un homme, je vais te raconter cette histoire.
Alors que le roi, tremblant de peur,était resté à l’étranger, Un des nôtres avait contesté les ordres régaliens pour rallier la capitale. il arriva quelques minutes après. Il dominait l’ennemi par  sa taille peu commune. ses écailles noir aux terminaisons prunes lui donnaient un air noble, mais aussi effrayant. Enfin,ses yeux étaient d’un rouge flamboyant, a tel point que nul ne pouvait faire face à son regard inquisiteur. et alors qu’il s’avançait seul sur le champs de bataille, il dit d’une voix gutturale:” Je vous jure guerrier de tous noms,qu’aucun d’entre vous ne touchera ces murs”.
Il ne restait alors que  trente mètres entre lui et le petit contingent qui devait lui couper la gorge.Il dégéna alors sa longue bardiche. Et alors que de toute part, les morts commençaient à se réveiller et à prendre leurs armes , sa lame se teinta de pourpre, d’un pourpre immonde qui ruisselait des cadavres tirés de leur sommeil. Il fendit alors l’air de sa lame, et son projectile impie,modelé a même son arme, faucha la dizaine d’homme envoyé à sa rencontre. Alors qu’ils rendaient leur dernier soupir,ils se dressèrent aussitôt pour servir leur nouveau maître. Cette bataille était effrayante. les morts se mirent à attaquer de manière désordonné l’armée, donnant des coups d’épée sans conviction,griffant,mordant d’une force qui surpassait l’intention du geste, et dont le seul obstacle était leur extrême lenteur. les bouclier et les os craquaient, tandis que notre messie noir tailladait les rangs ennemis apeurés et maintenant en sous nombre. Lentement, mais sûrement, il se fraya un chemin jusqu'à leur général. Leurs hommes se mouraient dans la peur et le désespoir,et au long de ces heures interminables,la bataille devenait de plus en plus inégale pour l’ennemi. alors que le crépuscule sonnait sur la colline. les morts étaient en rang,et ne bougeaient plus. les dix milles hommes des deux armées se tenaient droits entre les arbres géants de la forêt tropical, tandis que le prince et un dernier membre de sa garde se tenaient debout,épuisés. Le draconis noir, nullement épuisé par ses exploits, repoussa de son pommeau le noble et trancha la gorge du garde ne tenant plus debout. il marcha alors sur l’aile du Général qui tentait de fuir en rampant et le saisit à la gorge, avant de le soulever de son bras musculeux et puissant au dessus du sol. Il tenta alors vainement de se défendre,de frapper son bras,sans succès. l’armure de gladiateur du nécromancien le protégeait de ces coups futiles . Il s’exprima alors une seconde fois: “Je vais t’envoyer donner un message à ton père. Tu lui apportera,et lui dira en ces mots: Beowulf, au nom des dieux et des siens, va reprendre les terres royales et rien ne pourra l’arrêter, même si il est seul. Le prince fraîchement étouffé dans son sang toucha alors le sol,et se mit à marcher vers le volcan central ennemi. Ainsi mon fils , l’impie fit route au travers des contrées, amassant mort et destruction, comme nul démon en ces terres jamais ne le fut.Il déversa le sang de tout ceux qui refusaient de se soumettre,et vint à vaincre l’ennemi définitivement dans les terres supérieures. Il fut ainsi gradé en tant que guerrier de la tour d’argent pour ses hauts faits militaires. Le roi le considérait comme un héros.  Mais cela ne dura pas longtemps. L e peuple,après avoir vu sa soif de sang sur le champ de bataille, le voyait plus comme un monstre que comme un homme dévot à notre royaume. ne voulant plus jamais voir De draconis Manier la magie du sang, les royalistes centraux naquirent,et de nombreux états furent créés pour éviter une guerre civile dans la majorité des pays. Notre toute puissance s'effondra et notre nation redevint un peu plus que ce qu’elle était avant la guerre, a ceci prêt que maintenant la majorité des pays condamnaient  la nécromancie et que notre royaume serait affaibli jusqu’à la naissance d’un héritier fédérateur.
-Mais que lui est il arrivé, à ce Beowulf?
-Nul ne le sait mon fils. apparemment,à la demande de la reine Gilda il aurait été banni vers les terres supérieures,au delà de l’alliance elle même, là où des races bien différentes de la nôtre vivent, comme on en voit parfois sur des navires de commerce.D’autres disent qu’il est mort.
Bien allons nous coucher mon fils. La forge n’attendra pas pour nous demain.

_______________________________________________________

Statistiques :
Physiques:
• Constitution : 70 (50+20)
• Force : 50
•  Agilité : 35
•  Furtivité : 25
• Dextérité :30
Psychiques :
• Mental : 55 (35+15+5)
• Contrôle : 45
• Réflexion : 30
• Perception : 25

Compétences :
Race:
- Ignite : Les Draconis peuvent s'enflammer ou cracher du feu pendant 5 tours. Ils ont besoin de 2 tours pour retrouver leur puissance et ont un malus de 10 en constitution pendant ce temps.

Combat:
- Arme à une main - Niveau 1 - Apprenti : +5 en force dans le maniement d’une arme à une main

Métier:
- Connaissance de la Magie Nécromantique - Niveau 2 - Novice (+5 en Mental) : +5 de mental pour faire de la magie nécromantique, permet de lancer des sorts de niveau 2.
- Détection de la magie - Niveau 1 - Apprenti : +5 en perception magique

Historique des Points de Compétence :

Information Staff & Update Fiche :
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum