Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 1
Date d'inscription : 19/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur

(Cocette) Sonni

le Jeu 19 Juil - 12:59
============
Présentation IRL :
============

Bonjour, je suis Cocette, j'ai 17 ans et je compte poursuivre des études dans l'illustration.
Geyser

============
Présentation InGame :
============

Pseudo minecraft.net : Cocette
J'ai été sur beaucoup de serveurs roleplay, à court comme à long terme. Je ne suis pas un grand pratiquant du roleplay forum.

============
Personnage
============

Prénom: Sonni
Âge (date de Naissance facultative): 47 ans
Sexe: Homme
Race: Liuta
Métier: Architecte

Description Physique : (en 5 à 10 lignes)
Guère haut sur pattes, le bonhomme sera tout d'abord cernable comme un mioche tout juste sorti des jupons de sa génitrice : s'il n'en est rien, il est juste que son allure, renforcée par sa courte hauteur, est semblable à celle d'un jeunot, animalcule épais et toisonné d'une peau dorée. Bien forgé quoique nain, ses deux épaules maintenant deux bras frappés par les combats, rabattus contre un buste nabot, faussement large et bien peu sculpté : détourant avec grossièreté deux gambettes fichues de cicatrices, sa sombre carnation s'y faisant plus instable. S'en suivent alors deux arpions entiers, nus et élancés sur leurs pointes ; avançant avec équilibre sur les rocs que forment la pierraille de certains, et maintenant son allure cabotine de grand. Si sa grâce ne tient que trop peu à ses jointures, sa trogne ne saurait tenir ses apparences plus soignées : grasse et rondelette, fichue d'une pilosité éparse et flanquée d'une chevelure mal tenue. Son faciès, placide et atone, se note alors de traits arrondis, grossiers quoique doucereux, dessinant alors de son long front deux sourcils épais et broussailleux, caractérisant un regard indifférent de ses yeux grisâtres, aux paupières des plus droites ; l'expression des plus indigestes. Si la pulpe de ses lèvres saurait dessiner un plaisant sourire, il n'en est rien : deux rangées de dents orangées par les épices ne sauraient offrir un tel spectacle, si ce n'est de leur laideur absurde. Et quant à cette paire d'oreilles, allongées à souhait, celles-ci donneraient l'impression que l'on lui tire les traits ; écrasant davantage sa binette désagréable. Les fripes qui planquent sa chair ne sauraient être notées, puisque celles-ci sont des plus rares. Pantalonné de culottes bouffantes fendues, aux rares ornements improvisés de draps déchiquetés, et sans nul couverture pour sa bedaine tailladée, celui-ci ne se revêtis que de l'essence de son intimité, ainsi que de bijous excessivement criards ; tout comme ses armures éparses, épaulières fluettes destinées à prendre les coups d'un bras, protèges-tibias pour en ficher des coups de pieds.
Taille : 30 cm
Poids : 8kg

Descriptions Psychologique : (en 5 à 10 lignes)
Ni dextre ni couard, simple à souhait quoique guère crétin, Sonni planque derrière son allure bourrue et gamine un esprit développé, tempérant et affable. Plaisantin à souhait, aux premiers abords guère diligent, celui-ci ne saurait montrer sa sagesse que par inadvertance, lorsque le bon-sens le lui dictera. Ses boniments repousseront bien des prudes, pourtant guère dommageables : valeureux tout de même, le nabot ne se laisse aller aux malhonnêtetés des petites gentes, des dictâtes ancrés menant ses patoches et ses pensées avec bon-sens. Malgré tout un brin vantard et superflu, le gaillard ne saurait épargner ses jointures de quelque dorures exagérées, l'allure excessivement travaillée malgré ses airs primaires.

Histoire (15 lignes minimum)

La citadelle avait été érigée dans les plaines, planquée sous un roc creux et rasant les herbes folles de sa pierraille stable. C'était il y a de celà un temps : Sonni, lui, n'avait eu l'occasion de la voir naître. C'était Jadoyarde, une citadelle Liuta des terres de Gwendalavir. Inconnue de tous gusses des environs, et intouchée de l'Empire, celle-ci n'en resta pourtant pas moins primaire : tous liutas s'activant à des travaux collectifs gravitant autour de la foresterie des plaines et du bon fonctionnement de la citadelle. En effet, c'était l'infertilité des plaines et le monopole des cultures valiennes qui empêchaient bientôt les nabots de se mettre à leur labeur : nul arbre ne poussait, si ce n'est qu'aux lisières des champs ; et nul ne tenait intouché des barbares. Grenier à grain qu'elle était devenue, la plaine de Gwendalavir n'était plus qu'un mauvais passe-temps pour les liutas locaux, qui bientôt, s’attelaient à l’expansion de leur citadelle.

Sonni était né d'une union banale, et avait su grandir comme il se doit. Au pallier de sa jeunesse à ses quarante-cinq ans, il avait apprit à manier les boucliers, planter les pousses et chasser les bestioles. Mais il avait su se faire connaître grâce à ses huttes : bâtisseur improvisé, il avait apprit à planifier les édifices de la citadelle. Guère soucieux des traditions du peuple, il travaillait ses assemblages de pierraille, de joncs et de roseaux aisément cueillis auprès des étangs. C'est à son temps libre qu'il apprit à manier l'écu, lors des embarcations liutas au travers des plaines. C'était en navires rudimentaires que l'on explorait les terres, par dessus les faussés inondés ; et au bouclier que l'on se protégeait des bestioles indésirables. Guère passionnante vie qu'il menait ; et encore gamin de son esprit, il avait finalement animé la citadelle de spectacles de lutte. Les liutas les plus épais s'amusèrent alors du passe-temps, encore guère répandu, et en firent une tradition de la ville. Entre temps d’entretien de la forêt et de troc à la citadelle, l'on venait alors mirer les lutteurs et lutteuses, sans nulle distinction. Toisonné comme il était, même Sonni rejoignait les spectacles. Le peuple doré par le soleil pesant des plaines s'était finalement forgé en un étrange regroupement de liutas incertains de leurs devoirs, quoique toujours unis. L'on se complaisait dans d'étonnantes traditions citadines, mêlées au troc primitif que l'on y faisait, et les rondes des lisières.

Mais ces expéditions ne se déroulaient pas toujours à bien ; et il arriva, un soir de tempête, que le navire où l'on avait embarqué se fiche en l'air dans le ruisseau.Si une bonne partie des liutas embarqués étaient tombés à la flotte, incapables de s'en dépatouiller, étaient morts ; d'autres gaillards avait été éparpillés dans les hautes herbes environnantes. Banalité de cette pratique, les gaillards survivants devaient alors retrouver leur chemin jusqu'à la citadelle, ou choisiraient de trouver d'autres territoires. Puisqu'il n'était guère sot, Sonni chercha à rejoindre la citadelle : mais il lui était impossible de retrouver le roc de Jadoyarde. Fichu de flotte et de saloperies, il s'était retrouvé à ramper vers les champs voisins pour y trouver refuge. Dans la tempête, sa voix fluette de nain n'avait pas porté jusqu'aux autres. C'était au lendemain que l'on l'avait recueilli dans une bâtisse valienne. La baraque, pas bien riche, servait de grenier aux champs alentours ; la famille s'y nichant avait eu la grâce de récupérer le nain crevaillé pour l'y tempérer. Puisqu'il n'arrivait pas à retrouver la citadelle de ses prochains jours, la famille, guère capable d'être plus généreuse, le fit voyager jusqu'à la ville. Un brin jeté, tout au plus méconnaisseur des pratiques de l'Empire, Sonni s'introduit dans les navires pour visiter les continents. Dans le seul espoir de retrouver refuge pour sa personne, celui-ci volait quelque vivres pour se sustenter, certes à contre-cœur. Le navire qui lui servait de planque avait finalement levé l'ancre, et s'était élancé dans l'Océan, vers l'Ouest. Guère surpris, guère rechignard, il attendra quelque mois avant de sentir l'ancre jetée. C'était le continent d'Ambervale qui s'ouvrait alors à lui.

Fiche de Personnage :


Statistiques :
Physiques:

  • Constitution : 25 +5
  • Force : 25 +10
  • Agilité : 45
  • Furtivité : 50
  • Dextérité : 30

Psychiques :

  • Mental : 35
  • Contrôle :30 +10
  • Réflexion :35 +10
  • Perception : 50


Compétences : 3 nouvelles compétences au niveau 1
Connaissances de l'Architecture : Apprenti
Ami de la forêt
Parade/Bouclier : Apprenti
Orientation forestière : Apprenti
Connaissances de la Flore : Apprenti
avatar
Messages : 67
Date d'inscription : 10/07/2018
Age : 20
Localisation : Paris
Voir le profil de l'utilisateur

Re: (Cocette) Sonni

le Jeu 19 Juil - 13:14
Avis positif ! Rien à redire : le mot magique est là, la description physique comme psychologique est complète et l'histoire cohérente ! De même pour les compétences et statistiques, c'est valide ! Et bien un architecte Liuta... Je trouve ça affreusement mignon xD Bref !
En attente de l'avis de mon collègue du coup ! En attendant, n'hésite pas à passer sur notre discord faire un petit peu connaissance avec la communauté ! Very Happy
avatar
Fondateur
Messages : 34
Date d'inscription : 16/07/2018
Age : 20
Localisation : Elianor
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.planetminecraft.com/member/guimleu68/

Re: (Cocette) Sonni

le Jeu 19 Juil - 18:51
Bien le bonjour;

Tout à été dit, sauf; Candidature Validée.
Bienvenue en Elianör!

Cordialement.

_________________

"We are just one ship, and an old one at that, but here we are, thirty years past what anyone could ask of us. Our war is gone, lives we had are gone, the worlds we knew, have moved on, and now, all that we may have left, are those standing beside us, and the duty that defines us. Battle, after battle of fighting side-by-side, together. Where you see half a crew Isabel, I see family, courage, and a thousand heroes who swore to fight their way through hell before they ever, ever turn their backs and run, and where you see one old ship, I see home, and THAT is always worth fighting for!" -Captain, James Cutter - UNSC.
Contenu sponsorisé

Re: (Cocette) Sonni

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum