Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 75
Date d'inscription : 10/07/2018
Age : 20
Localisation : Paris
Voir le profil de l'utilisateur

[Seikooc_] Ulryl Islay - Elya / Couturier

le Jeu 15 Nov - 8:24
Nom : Islay
Prénom : Ulryl
Âge : 53 ans
Sexe : Masculin
Race : Elya
Métier : Couturier (+ Runiste)
- Aorten - Le Roc (ᚻ)
- Saden - L'Impénétrable (ᛦ)


Description Physique :
Taille : 1m95
Poids : 75kg


Moi Ulryl Islay, adorateur de la déesse Ashera je pense et suis convaincue que j'ai naquis ici-bas afin d'égayé ce monde par ma beauté. Je suis un beau et grand Elya au courbe fine et élancée. J'ai le visage fin et la peau pale, grâce à mon métabolisme parfait et mes deux heures de soins quotidiens de la peau aucune marque du temps n'atteins mon visage, j'ai la peau plus lisse que celle d'un bébé. J'ai les cheveux lumineux à en faire jalousé Ashera elle-même, un blond si intense qu'on les perçois blancs. Pour resté sur mes magnifique cheveux je pourrais ajouter que ceux-ci sont mi-long attaché en queue de cheval. J'ai les yeux noisettes et le regard perçant, il me suffit d'un regard pour que je vous rends fou de moi. Chaque jour, des dizaines et dizaines de lettres s'accumule de malheureuses âmes ayant rencontré mon regard, ainsi que de lettres haineuses d'inculte ne comprenant pas mon Art. Je ne permet qu'au gratin de la haute couture de me vêtir, ainsi depuis près de 40 ans je perfectionne mon art de la couture pour pouvoir habiller ma personne sans risquer de perdre la moindre miette de sa splendeur et pouvoir ne serais ce qu'un jour rêvé de la magnifier encore plus, même si cela me semble bien impossible.

Descriptions Psychologique :
Me décrire psychologiquement ? Je dirais parfait, même si certain me définirais comme narcissique, égocentrique et imbus de sa personne, mais que voulez-vous je dois leur admettre cela. Comment pourrai j'apprécié un être n'étant pas aussi parfait que moi ? Je pourrais me dire aussi manipulateur, que voulez-vous si Ashera a mis autant de sot dans ce bas monde c'est bien pour me servir de marche pied, pour m'approcher encore un peu plus de sa lumière divine. Sinon, je suis extrêmement minutieux voir même perfectionniste, quoi de plus normal après tout pour sa personnification ? Bien qu'agressé quotidiennement au travers de lettre anonyme ou encore verbalement par des jaloux ne comprenant pas quel point je leur suis supérieur, jamais je ne baisse la tête ou ne laisse entrevoir la moindre faiblesse. En effet je me dois en tant qu'être infiniment supérieur de montrer l'exemple au simple d'esprit que vous êtes. Si un génie tel que le miens venais à faiblir, à mourir ou pire encore à se retrouver disgracieux le monde ne pourrais survivre.

Histoire :
Je suis née à Syriel, d'un père artisan joaillier et d'une mère couturière. Tout deux se satisfaisait d'une vie modeste et de quelque banalité, une fois l'âge de conscience acquise, ma présence au sein de la demeure familiale c'est donc bien naturellement fait de plus en plus rare. Ainsi à l'âge de tout juste six ans je côtoyais la fille du maire m'initiant a l'amour du luxe et des bonnes manières. Ayant pris rapidement conscience de ma supériorité physique et intellectuel je fis des scandales cette même année afin d'être scolarisé dans la plus grande école du royaume auprès des monarques et autres nobles. Le prix d'un an de scolarité représentais le revenu totale de mes deux parents réunis durant presque cinq ans, matière première nécessaire à leur travail respectif et leur dépense nécessaire à leur survie évidemment non compris. Pour financé ma scolarité et mes différentes dépenses nécessaire à mon intégration dans le milieu ils durent liquidé trois longs siècles d'économies et faire de nombreux crédits, cependant ce sacrifice ne représente rien en comparé à ma personne. Au long de ses quinze ans d'étude je m'initiais au code d'un monde qui est aujourd'hui le mien, le luxe et les règles courtoisies n'ont plus aucun secret pour moi. Mais, voilà un jour tout ce beau monde pris fin, alors que je prévoyais encore 20 belles années d'études devant moi mon père se fit assassiné. Celui-ci avait emprunté de l'argent aux mauvaises personnes et ne les a pas remboursé à temps ce qui m'obligea à quitter mon école faute d'argent à tout juste vingt et un an. Ma colère envers ma mère était immense me priver de mon monde, de mon univers de tout ce luxe pour tomber dans la misère et les dettes.
Un an durant je l'ai haie, mais un jour alors que les sanglots de cette dernière me réveillait je descendis dans son atelier et vis les nombreuses commandes qu'elle avait reçus l'une d'elle attira mon attention. Une jeune femme voulait se marier au printemps et souhaitais une robe élégante, mais peu chère. Ainsi, pris par un élan de génie créatif qui m'est propre je commençais à dessiner une dizaine de modèles de robe tout plus élégante les une que les autres, mais ce n'était pas suffisant pour moi. Une nuit et une centaine de croquis plus tard, mon modèle était né. Ma mère pendant ce temps était tombé à son réveille sur un des quelques brouillons dessiné dans son atelier la soirée précédente. Une fois sorti de ma chambre elle s'empressa de m'interroger sur les désignes que j'avais laissés qu'elle qualifiait de majestueux et me supplias de lui donner l'autorisation de les réaliser. Je lui répondis d'un léger rire que ce n'était que des chiffons sans valeurs et que je lui laissais avec plaisir ceux si ainsi que tous leurs frères et sœur raté qui jonchaient le sol de ma chambre, mais en contre parti elle devait me laisser le contrat de la robe de marier et m'apprendre les rudiments de la couture. Six mois plus tard je savais parfaitement coudre et ans à peine plus tard soit à mes vingt-trois ans j'étais renommé "le petit couturier des grands". Je continuais d'exercer auprès de ma mère durant vingt ans. Mon art permis d'épongé la quasi intégralité de ces dettes et me rendre la qualité de vie et le luxe qui m'était due. Un jour alors que j'honorais un monarque de ma personne, celui-ci me présenta son dernier achat, une simple paires de gants au cotons en apparence cependant quel ne fut pas ma stupeur quand je sentie la chaleur que ceux-ci procurait. Il m'expliqua qu'il avait fait venir d'un artisan Grim-roks mêlant sa piètre expérience dans le textile à la beauté de la magie runique.
Je venais de découvrir un diamant brute qui n'attendais que d'être taillé de ma main. Tout juste trois mois après je me trouvais à Dalskär, à la porte de ce fameux Grim-roks, un certain Karl Dral, je lui présentais mon art et lui ordonna de m'initier à sa magie, il me demande ce qu'il y gagnais comme si ma simple présence dans un atelier si miteux n'étais pas déjà une bénédiction pour lui et sa famille. Finalement, je due lui coudre voile, couverture et armure légère pour tout un équipage en échange de son apprentissage. Il m'apprit à offrir robustesse à mes créations au travers d'Aorten - Le Roc (ᚻ), ainsi que leur conférer une protection magique au travers de l'apprentissage runique de Saden - L'Impénétrable (ᛦ). Dix ans durant j'ai perfectionné mon art, mais alors que je rentrais dans ma ville natal il y a de cela six mois la ville de Syriel m'a rejeté. Apprendre d'un Grim-Roks était honteux selons eux. Je leur ai alors dit que je ne comprenais pas ce racisme et que de mon point de vue il était tous des insectes et qu'un monarque n'avait que faire des conflits entre insectes. C'est alors plein d'espoir que j'arrive aujourd'hui sur ces terres vierges de mon passage. Alors, toi jeune aventurier soit béni, car peut être auras tu l'honneurs de rencontrer la magnificence que je suis.


_______________________________________________________

Statistiques de Base :
Physique :
• Constitution : 25
• Force : 30
• Agilité : 40
• Furtivité : 35
• Dextérité : 65 (30+35)
Psychique :
• Mental : 55
• Contrôle : 35
• Réflexion : 35
• Perception : 40

Compétences :
Race :
- Méditation : Les Elyas ont un bonus de +15 en mental pour réaliser une action nécessitant de se concentrer hors combat et un bonus de +10 en combat.

Métier :
- Maîtrise de la Couture - Niveau 1 - Apprenti : +5 en dextérité en couture.
- Connaissance de la Couture - Niveau 1 - Apprenti : +5 de réflexion lorsqu'il faut faire appel à sa connaissance de la couture, permet la fabrication de composants simples.

Compétences Ajoutées :
- Maîtrise du Tracé Runique - Niveau 1 - Apprenti : +5 en dextérité en couture.
- Connaissance des Enchantements/Runes - Niveau 1 - Apprenti : +5 de mental pour faire de la magie runique, permet de maîtriser 3 runes.
- Maîtrise de la Danse - Niveau 1 - Apprenti : +5 en dextérité lors d'une représentation dansante.


Historique des Points de Compétence :

Information Staff & Update Fiche :

_________________
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum