Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 75
Date d'inscription : 10/07/2018
Age : 20
Localisation : Paris
Voir le profil de l'utilisateur

[Hyzea] Hélise Volorn - Valienne / Voleuse

le Jeu 15 Nov - 8:21
Nom: Volorn
Prénom: Hélise
Âge (date de Naissance facultative): 26 ans
Sexe: Femme
Race: Valien
Métier: Voleuse


Description Physique :
Taille : 1m68
Poids : 55 kg


Un visage angélique qui peut se montrer aussi froid que la glace. Le vert intense de son regard ne vous quittera pas d'une semelle si vous attisez un quelconque intérêt pour elle. Elle est belle, très belle, et elle le sait. Des formes généreuses, pas une pointe de graisse. Toujours propre sur elle, bien vêtue et bien apprêtée.
Comme ça a été dis, Hélise porte toujours des habits propres sur elle. Aucunes mèches rebelles et son regard est toujours approfondie par une touche de trait noir.
De taille moyenne, peut être un peu plus grande, elle se tient droite et la tête haute, n'hésitant pas à fixer quelqu'un qui aura un intérêt pour elle. Les lèvres toujours habillées de rouge, elle aime plaire et a fait de son physique son atout. Elle n'a bien sur pas toujours été ainsi, mais les années l'ont affirmé et lui ont donné sa détermination à rude épreuve.


Descriptions Psychologique :
Elle oscille entre la froideur par son regard et la chaleur lorsqu'elle se met en tête de séduire. Luxueuse et se complaisant dans la luxure, son maître mot est l'argent. Qu'importe ce qui lui faudra faire pour en avoir, elle n'a que peu de limite.
Elle voit son corps comme un objet pour assouvir ses envies d'or et de pouvoir.
Son caractère est insaisissable. Elle saura se montrer douce comme féroce, selon le profil de la personne à qui elle s'adresse.
Malgré tout ... Resurgit parfois un coté fleur bleu et déprimée lorsqu'elle reste trop longtemps seule. Elle aime être rassurée et protégée, car ses barrières sont parfois trop fragiles pour les garder levées, seules.


Histoire :
Je l'ai maudis.
Ce jour ou il m'a vendu comme une chose, je l'ai maudis.
J'étais jeune, je n'étais pas encore une adulte, mais pour quelques pièces il m'a pris la chose la plus précieuse pour une femme en devenir.
Je vivais avec mon père, ma mère et ma sœur cadette dans une petite masure, dans la campagne avoisinante de Jessen.
Mes parents cultivaient le blé. Nous les aidions quand nous avions du temps mais je m'ennuyais bien vite.
Je détestais abîmer mes mains dans cette terre à la chevelure dorée. Je n'aimais pas blesser mes dextres en arrachant les tiges de blé. Depuis jeune, les enfants mâles des paysans voisins, aimaient me rendre service en échange d'un baiser sur la joue.
Ce jeu m'amusait et je profitais du temps de repos que cela m'offrais pour m'allonger et paresser sur le foin déjà coupé.

Les années avaient passé et à l'âge de mes 14 ans ... l'horreur me tomba dessus.
Ma mère était allée en ville avec ma soeurs, tombée malade. Il fallait moins d'un jour de marche pour s'y rendre, elles y restaient donc au minimum une nuit.
Je ne sais comment il a réussis à organiser ça ... Mais ce soir là ... Un de ses amis, en échange de quelques pièces, m'a rejoins dans ma couche pour obtenir compensation à l'or versé.
Son souffle, ses râles ... Quand il quitta mon lit, me laissant là, comme il m'a laissé ... Je ne me suis pas effondrée en larmes. Je me suis jurée de ne pas lui offrir ce plaisir. Je n'ai pas attendu le lever du jour.
Quand mon père est allé s'allonger, ivre. Je me suis levée et j'ai pris l'or qu'il possédait. Tout ... son or.
Pourquoi devrais-je me comporter comme une gentille fille, quand mon géniteur c'est servis de moi et de mon corps pour sa richesse.
L'égoïsme. Mon corps est à moi, l'or qu'il peut rapporter me revenait donc de droit.
Un baluchon avec quelques affaires et je pris la route en direction du nord.

Je savais ces terres mouvementées, mais je savais que là-bas, je pourrais me faire un peu d'or.
Chapardant quelques biens, vivres pour les revendre un peu plus loin au plus offrant. Séduire pour vendre une nuit.
Qu'importe. Quand je reviendrais voir mon père, je lui étalerais ma réussite sous le nez.

Dalskär, à mes 19 ans.
voilà des années passées dans cette ville. Travaillant dans un bordel, volant quelques broutilles, mais sans jamais voler de bien grande chose.
Les petits larcins me réussissaient mieux. Mais j'avais toujours envie de plus ...
Je n'avais jamais assez d'or, assez d'homme, assez de présents. Je voulais plus, toujours plus.
Les autres filles du bordel m'avaient appris des tas de choses, danser et surtout ... mentir. Être celle que le client ou la cliente désire pour obtenir plus d'or.
C'est ainsi que je devins la maîtresse d'un étranger.
Il m'avait offert une petite maison et quelques robes plutôt élégantes. Quand il était à mes cotés, je passais mon temps avec lui. Mais dés qu'il partait, je retournais auprès de mes plus fidèles clients afin d'assouvir toutes mes envies.
Ma vie aurait pu se finir sur cette note joyeuse ... Mais la guerre éclata et les civils avaient été envoyés dans les villes voisines afin d'être protegé.
J'avais pu apporter mes tenues, quelques pièces. Le reste, je m'en moquais.
Mais ... ma vie luxueuse était derrière moi. La guerre était là, l'or circulait seulement pour les vivres et non pour le plaisir.
Je me morfondais ... Je me voyais mourir.

Mais là encore ... j'aurais offert la victoire à ceux qui nous voulaient mort.
Aussi, je repris la route pour afin de trouver une terre plus paisible ... seulement ... Je me suis sentie lourde, je me suis vue tombée, fermant les yeux.
Et à cet instant je me suis sentie légère ... je ... flottais.
Mes yeux se posèrent tout autour de moi quand je parvins à les rouvrir ... Le vide. Le néant. Quand au loin une lumière apparut. Je me sentais partir dans sa direction, comme aspirée. Sans que je puisse me débattre ... Elle m'aveugla.
Mais quand cette sensation fut éteinte, quand cet éclat disparaissait pour me rendre petit à petit la vue, c'est mon corps que je sentais ... endoloris.
Alors que j'arrivais à peine à me relever ... Je sentis quelque chose s'approcher et la voix, enjouée, me fit sursauter ...


_______________________________________________________

Statistiques :
Physiques:
• Constitution : 45
• Force :  40
• Agilité : 45 (30+15)
• Furtivité : 40 (30+10)
• Dextérité : 40
Psychiques :
• Mental : 35
• Contrôle : 40 (30+10)
• Réflexion : 35
• Perception : 40

Compétences :
Race :
- Adaptation : Les Valiens ont un bonus de +10 en constitution lorsqu'ils changent d'environnement ou de milieu. Ne fonctionne pas pour le milieu aquatique.

Métier :
- Crochetage - Niveau 1 - Apprenti : +5 en dextérité lors d'un crochetage.
- Vol à la tire - Niveau 1 - Apprenti : +5 en dextérité lors d'un vol à la tire.

Compétences Ajoutées :
- Maîtrise de la danse - Niveau 1 - Apprenti : +5 en dextérité lors d'une représentation dansante.
- Sprint - Niveau 1 - Apprenti : +5 en agilité lorsqu'il faut courir, peut se déplacer d'un bloc supplémentaire en combat.
- Connaissance des Minerais Précieuses - Niveau 1 - Apprenti : +5 de réflexion lorsqu'il faut faire appel à sa connaissance des minerais précieux.


Historique des Points de Compétence :

Information Staff & Update Fiche :

_________________
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum