Partagez
Aller en bas
avatar
Compte Fondateur
Messages : 162
Date d'inscription : 21/05/2018
Voir le profil de l'utilisateurhttp://serveurambervale.forumactif.com

(Usakii) Shitsumei Tranchenoir - Faunus / Mage

le Mar 13 Nov - 13:03
Nom : Tranchenoir
Prénom : Shitsumei
Âge : 17 ans
Sexe : Féminin
Race : Faunus
Métier : Mage
Sorts/Runes :
Niveau 1 :
- Sphère de pierre : Création d’une sphère polie qui se déplace selon ses ordres
- Secousse : Création d’une secousse localisée faisant tomber la/les cibles
Niveau 2
- Stalagmite soudaine : Ce sort crée une stalagmite sortant du sol, sous la cible, d’un coup
- Bouclier de terre : La cible est entourée d’une sphère de terre, bloquant les dégâts physiques

Description Physique :
Taille : 1m63
Poids : 51(k)g


Shitsumei a les cheveux blonds, des oreilles de même couleur et des yeux orangé. Il n'y a aucun reflet quand on regarde dans ses yeux elle est aveugle et ne voit absolument rien. Elle se sert d'autre sens pour se repérer bien qu'on voit qu'elle a des difficultés pour se déplacer d'un point à un autre. Ses sens sont toutefois supérieure à la norme Elle porte sur elle une petite robe verte, elle a un corps plus ou moins de corpulence normal et ses formes sont celles d'une jolie jeune fille dont la croissance semble être quasiment terminée. Elle possède également une queue qui bouge selon ses sentiments, et des ongles assez pointu pour lui servir de griffes. Elle possède également des crocs (4 canines développées) ainsi qu'une langue râpeuse. Mise à part ces détails-là elle ressemble plus à une humaine qu'un animal. Elle est extrêmement sensible aux oreilles et elle a une ouïe extraordinaire du à sa cécité et à ses sens animale. son odorat est très développé également mais elle se sert plus de ses oreilles que de son nez.

Descriptions Psychologique :
Cette jeune Faunus aveugle est une personne assez adorable qui aime les caresses quand elles ne sont pas faites par surprise (Elle vous griffera dans le vide sinon.)
Elle est assez naïve elle peut croire certaine chose que vous lui dîtes cependant elle n'est pas idiote mais vous pourrez facilement la guider dans un trou elle ne se rendra compte de rien...
Elle raffole de tout ce qui est du poisson et ce qui s'en rapproche. Elle est souvent dans la lune et ne se rend jamais compte de l'ampleur de ses actions. Une chose est bien ou mal seulement si elle le pense, personne ne peut lui indiquer le contraire. Elle aime tout ce qui se rapproche à la nature, elle le vénère presque. Si ce n'est que pour se nourrir elle ne touche à rien en ce qui concerne cela.

Du moins, la petite Shitsumei a grandit, elle apprit de ses expériences et est devenue un peu plus mature et sait désormais diriger des personnes. La petite Reine, est une personne bienveillante qui essaye de conseiller ses proches et qui cherchent conseil auprès d'eux, elle a acquis une certaine sagesse et ne se laisse pas corrompre par le pouvoir qui aurait très bien pu lui monter à la tête. Elle est convaincue que chaque personne à une part de gentillesse en eux et il suffit de l'éveiller, ainsi chaque personnes auprès d'elle ont le droit à une seconde chance. Elle n'est pas vraiment rancunière mais si vous trahissez ses attentes, il ne faudra pas attendre à ce qu'elle soit douce avec vous.


Histoire:
Je suis née un jour d'hiver, la première chose que je puisse voir était le noir complet. Je grandissais tant bien que mal en essayant de m'adapter à la situation à laquelle j'étais confrontée. C'était un combat entre moi et le noir. Mon corps s'est mis à m'aider contre ce noir. J'entendais et je sentais bien plus que les autres, je pouvais voir le monde à ma façon.
Quatre années plus tard, je pouvais me mouvoir plus aisément dans le noir, cependant les murs et escaliers étaient toujours mes pires ennemis. J'étais une personne plutôt calme mais on me disait que j'étais légèrement en avance sur mon temps. Je jouais très peu, mais je  le souhaitais, mais je ne savais pas comment abordée les personnes de mon âge. A cause de mes avantages ce sont transformées en défauts et je ne pouvais rien y faire. J'étais considérée comme étrange aux yeux des autres enfants.

Enfant(1) : à voix basse à un autre enfant : Pff elle triche avec ses oreilles et son nez, en plus elle voit rien,  elle craint elle est bizarre.
Enfant(2) : à l'autre enfant : Ouai t'as raison… Viens ! Laissons-la elle est trop bizarre.

A chaque fois que je trouvais des personnes avec qui m'amuser, je me suis fait abandonner de la même manière, et à chaque fois… J'essayais de trouver d'autre personne avec qui je pourrais jouer… Je n'avais rien d'autre à faire.

Trois ans plus tard, après plusieurs tentatives. J'ai décidé de me tourner vers des amis qui ne pourraient pas dire du mal de moi. Je me suis mise à adopter un caractère froid avec les autres personnes. Je passais dorénavant mes journées avec des plantes. Je m'occupais d'eux du mieux que je le pouvais. Je n'avais plus aucun contact avec les autres personnes, si ce n'est que mes parents. Je ne leur disais rien… Quand je sortais, je disais simplement que je sortais jouer avec mes amis. Mes parents n'étaient pas idiots et ils ont fini par découvrir la vérité.
A partir de ce moment là, ils ont décidé de m'interdire de sortir dehors sans eux. Je passais mes journées à m'ennuyer à en mourir. Je passais au final mon temps à dormir, je ne pouvais rien faire d'autre. Je me suis mise à haïr mes parents, eux qui m'ont donné naissance avec un tel handicape. Je ne leur ai encore jamais avoué en face, je n'ai jamais trouvé le courage pour le faire. Je restais obéissante avec eux sans pour autant être agréable avec mes parents. Même quand mes parents me proposaient de sortir avec eux, je répondais par un non. Cela ne m'intéressais pas de sortir sans être pour autant libre.

Deux ans plus tard, ma « punition » a été levée, je pouvais sortir à nouveau seule. Le monde avait changé. Sans doute à cause du fait que je ne suis pas sortie depuis un bon moment.. J'ai du perdre mes repères. Je ne reconnaissais presque plus ce qui était dehors. J'ai commencé à me réhabituer à mon environnement. Une fois que c'était légèrement fait, j'ai commencé à chercher à nouveau des personnes avec qui je pourrais jouer. Évidemment je ne trouvais personnes. Les groupes d'amis étaient déjà formés. J'ai décidé de finir seule au final. Je passais mes journées seule à me promener. Il y avait un coin que j'aimais bien. Un simple bosquet avec de nombreuses fleurs différente. Je venais ici chaque jour pour y faire une sieste. J'imaginais ce que pouvait être une famille idéale. Comment cela aurait été si j'avais des frères et sœurs. Si j'étais capable de voir. Je ne trouvais pas réellement de réponses. Je ne savais pas comment cela aurait été si c'était le cas. Ce n'était qu'un rêve idéal. Le soir venu je rentrais pour aller manger. Ma relation avec mes parents étaient toujours aussi froide. Je devais par contre avouer que je dépendais toujours de mes parents. Quand je faisais quelque chose, je le faisais toujours de manière maladroite et quand je devais manger c'était de toute évidence ma mère qui s'en occupait, j'étais bien trop mauvaise pour le faire moi même. Un jour j'étais à l'endroit habituel, j'étais allongée et je regardais en direction du ciel. Puis à un moment j'entendais plusieurs pas qui se dirigeaient vers moi.

Garçon(1) : Hé ! Regardez, c'est la bigleuse. Elle est dehors.
Garçon(2) : Elle fout quoi ici ?
Garçon(1) : J'sais pas.
Shitsumei : Pfff, allez-vous en ! C'est mon coin ici.
Garçon(3) : Sympas le coin !

Les garçons s'approchent de plus en plus. Je me redressais simplement et je fis face à eux.

Shitsumei : Qu'est ce que vous voulez ? Partez !
Garçon(1) : Woh. Tu espères nous faire partir en disant ça ?
Garçon(2) : C'est pas comme si elle pouvait faire quelque chose ! C'est qu'une sale bigleuse après tout !

Les garçons se sont mit à rire ensemble. La rage me monta à la tête et je sautai sur un des garçons et je m'étais mise à le mordre et à le griffer.  Les deux autres garçons m'attrapèrent et me tira les cheveux. Je lâchai prise sur le garçon qui était au sol qui hurlait de douleur. Il se releva lentement et les autres garçon me maîtrisait tandis que moi je me débattais.

Garçon(2) : Tss ! Ça fait mal bordel !

Il commença à me ruer de coups. Au bout de quelque temps, il cessa de me frapper et les deux me relâchèrent et je m'effondrai au sol. J'avais les larmes aux yeux.

Garçon(2) : Hé les gars, on aura eu la preuve que les bigleux peuvent pleurer ! Il se mit à rire. Allez, on part. Elle a eu sa leçon.

Les trois personnes sont parties en me laissant au sol. J'avais mal de partout. Trente minutes plus tard je me suis relevée. J'étais toute silencieuse et je hoquetais de temps en temps. Je me rendis chez moi, j'avais essuyé mes larmes mais il restait sans doute encore des traces et j'étais sans doute amochée. Une fois rentré les parents m'ont demandé ce qui s'est passée en demandant si j'allais bien. Question à laquelle j'ai fini par exploser.

Shitsumei : Vous n'avez qu'à tous mourir ! J'irai sans doute déjà mieux !

J'ai couru dans le lieu dans lequel je dors habituellement quand je suis chez moi et je suis restée dans mon coin les larmes encore une fois aux yeux. Au final plusieurs jours sont passés, je mangeais peu et je ne sortais plus dehors. Un jour, j'ai remarqué l'absence de ma mère qui se faisait du soucis pour moi. Je pensais qu'il était temps que je m'excuse des paroles que j'ai pu dire à mes parents. Je n'en pensais pas un mot après tout ! Je me suis rendu dans leur chambre.

Shitsumei
: Maman… Papa… Huum… J..Je suis venue m'excuser… Je n'aurais pas dû dire ça.

Je n'ai eu aucune réponse. Je me suis approchée lentement et je constatais que mon père n'était pas dans la pièce. Je me suis simplement approchée de ma mère. Je l'ai légèrement secoué en pensant qu'elle dormait.

Shitsumei : Hé ! Maman réveille toi ! Papa, il est pas là.. Et pardon !

Toujours aucune réponse. Ce que j'avais souhaité sans le vouloir s'est réalisé. Ma mère était morte dans le lit. Je me suis mise à pleurer à nouveau.

Shitsumei : Réveille-toi ! Maman ! Je ne pensais pas ce que j'ai dit ! Je te promets d'être une gentille fille, alors réveille toi s'il te plaît ! Je t'en supplie ! J'ai encore besoin de toi ! Tu ne peux pas, tu ne peux pas !

Je me suis affalée sur ma mère en pleurant et en répétant la même chose en boucle. Mes mots n'y changeaient rien. Elle était morte. A cause de ma stupide attitude peut être ? Dans tous les cas après cela j'avais changé. J'avais promis à ma mère que je deviendrai gentille alors, je le serai. J'ai décidé d'opter pour une attitude qui était de mon âge. Une attitude enfantine et de m'ouvrir un peu plus aux autres personnes. Je me suis enfuie de chez moi et j'ai décidé de me débrouiller par mes propres moyens. J'étais plutôt jeune pour ce genre de chose mais j'ai essayé de faire du mieux que je le pouvais.

Deux ans plus tard, j'avais maigri à vu d’œil, la famine était présente mais j'arrivais à trouver suffisamment de quoi manger pour survivre. Je voyageais de ville en ville. Toute différente. Certaine, était dans les forêts, d'autre dans les plaines et parfois je ne le savais pas trop. Dans une des villes j'ai entendu un attroupement qui s'exclamait sans doute devant quelque chose. Je me suis approchée, et je me faisais légèrement bousculer en avant devant ce quelque chose. J'ai fini par arriver dans un endroit nouveau, avec une ambiance différente de la ville dans laquelle j'étais. Je n'avais pas trop compris mais ma première réaction a été de sortir de cet espace clos et de continuer mon périple.

Le périple n’était pas si long que cela, je m’étais perdu dans les abords d’une ville qu’on appelait Jessen, et j’ai été prise avec tous les nouveaux arrivants, des personnes qui visiblement avait voyagé tout comme moi. Nous avons été accueillis par le Roi Herdan Jessed, un Roi que je qualifierai de louche, il serait apparemment très riche. Mais un second homme, en voyant que je n’étais qu’une enfant avait décidé de me prendre sous son aile. Il s’appelait Meliodas un valien visiblement. Avec lui et un second Faunus nommé Solian. Nous avions pris une grande maison que le Roi avait gentiment offert à Meliodas pour avoir pris des fonctions en tant que garde. A cela, on pouvait ajouter un pêcheur nommé Eric. Il y avait tellement de place dans cette maison qu’on pouvait inviter pleiiin de personnes. Solian avait même pu y mettre son atelier. On avait chacun notre petite chambre. Un jour le Roi Herdan Jessed décéda et eu l’excellente idée de désigner son successeur en organisant un tournoi dont le gagnant sera le Roi de Jessen. C’est Meliodas qui avait gagné ce tournoi et devint Roi à son tour.

Par la même occasion, il avait décidé de m’adopter. J’étais devenue sa fille, et par extension la deuxième personne la plus importante de Jessen. Il y avait des avantages, mais aussi des inconvénients, tous le monde avait l’œil tourné vers moi. Tous le monde essayait de me protéger comme une chose qu’on ne devait pas toucher. Mais ces personnes, c’était aussi les Seigneurs de d’autres contrés. Nymeria et Aeron. Je les aime aussi, j’avais également rencontré une très bonne amie à moi. Arianne mais elle est morte à cause d’un accouchement trop difficile et son enfant par la même occasion. J’étais vraiment triste… Quand j’y repense dans ma vie il n’y a eu que des morts.

Mon père évitait que je me frotte trop aux affaires du Royaume et il m’en avait écartés, pendant ce temps, je faisais la rencontre de la population de Jessen, je faisais donc des apparitions dans les rues et c’est là que j’ai rencontré Lou, on s’est très vite bien entendue et on était devenue meilleures amies. Malheureusement, elle a été entrainée dans les affaires de la main brisée en tombant amoureuse d’Atriox. Je n’aurai jamais cru que ça arriverait mais en tant que Princesse, j’étais plus ou moins devenue son ennemie mais je ne voulais pas l’accepter. Entre temps, mon père est mort à cause de sa maladie en me laissant le trône en tant que Reine. J’ai pris mes fonctions et je ne pouvais pas tolérer les agissements de la main brisée en tant que Faunus et en tant que Reine. J’ai essayé de convaincre Lou que ce qu’elle faisait était mal mais on s’est engueulée et ça a déclenchée une guerre entre Jessen et la main brisée. Je suis partie demander de l’aide aux autres Royaumes, afin d’appuyer les troupes de Jessen pour repousser la main brisée. J’ai commencé par Syriel, dont le seigneur a accepté de m’aider à condition que j’apprenne la magie. Et Dalskar m’a gentiment prêté une partie de ses troupes. Quant à Althaïa, je n’avais pas le temps de les prévenir à cause de la pression de la main brisée. Atriox est mort tuée par mon amie Fëarwyn et Lou s’est suicidée.

Encore une amie qui est morte et à un intervalle très court avec le décès de mon Père. Heureusement, les soldats de Jessen sont très gentils avec moi, et j’avais encore le soutien d’Aeron et de Nymeria. S’en est suivi de la mort de Nymeria. J’en avais clairement assez toutes les personnes qui me sont chers disparaissent ou meurt petit à petit. Le prochain, ça sera peut-être Aeron… Je ne veux pas.

Le temps avait passé, j’ai redressé Jessen de sa petite crise et j’ai réussi à faire de cette ville qui était envahi de malfrat comme étant un endroit agréable ou y vivre pour ceux qui le veulent… Même s’il y a eu quelque mesure radicale. La suite des événements étant un peu plus sombre, je ne préfère pas en parler… Mais je crois que c’est cette même succession d’événement qui m’a fait plongé dans une sorte de vide. Je dérivai dans ce vide et je sentis que j’avais traversé quelque chose. Quoi ? Je ne sais pas trop, mais ça c’est encore une autre histoire.


_______________________________________________________

Statistiques :
Physiques:
• Constitution : 35
• Force : 45
•  Agilité : 40
•  Furtivité : 35
• Dextérité : 35
Psychiques :
• Mental : 55 (25+20+5+5)
• Contrôle : 45 (30+15)
• Réflexion : 40
• Perception : 40

Compétences :
Race :
- Instinct : Les Faunus, en situation de danger, ont un bonus de +10 sur leurs jets de perception. Ils peuvent aussi "écouter leur instinct", c'est à dire recevoir des informations supplémentaires à la volonté du Maître du Jeu.

Métier :
- Connaissance sur la Magie Elementaire - Niveau 2 - Novice : +10 de mental pour faire de la magie élémentaire, permet de lancer des sorts de niveau 2 (+5 en mental - permanent).
- Détection de Magie - Niveau 2 - Novice : +10 en perception magique, +5 en mental (permanent).

Possession :
Elle possède une bague en émeraude en forme de fleurs, qui est un objet précieux pour elle.


Historique des Points de Compétence :

Information Staff & Update Fiche :
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum