Partagez
Aller en bas
avatar
Fondateur
Messages : 34
Date d'inscription : 16/07/2018
Age : 20
Localisation : Elianor
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.planetminecraft.com/member/guimleu68/

[Guimleu68] Deuxième Perso: Harold Hamilton

le Sam 25 Aoû - 22:12
============
Présentation IRL :
============

Je suis quelqu'un de plutôt enthousiaste et bon vivant, toujours partant pour quelconque activité.. J'aime le cinéma, la culture, l'art, l'histoire, l'espace, la musique, le théâtre et bien d'autres choses.. J'aime énormément mes Amis, je passe la plupart de mon temps à essayer de rendre tout le monde heureux >< (Tu parles d'un dictateur en mousse) Même quand ceux-ci me troll à propos d'anecdotes à base de Geysers.. *regard froid à Nelly, Hayato et Ari*

============
Présentation InGame :
============

Mon pseudo est Guimleu68, j'ai parcouru de nombreuses terres et lores qui ont tous marqué mon Histoire et ma mémoire; Que ce soit par des rencontres ou des expériences vécues.. Je ne dirai qu'une seule chose à propos de ces serveurs, du moins d'un en particulier: "Pour notre Seigneur et pour notre Terre; Harda Brisgard!" Comprendra qui pourra :p

============
Personnage
============


Nom: Hamilton
Prénom: Harold
ge (date de Naissance facultative): 32 ans
Sexe: Masculin
Race: Valien
Métier: Maître d’armes

Description Physique :
Taille : 1,80m
Poids : 89 kg
Harold possède une musculature développée, entretenue par des exercices physiques quotidien et d’une rigueur exemplaire. Il a des cheveux brun/noir coupés assez court et des yeux aussi noirs que des onyx brillants de détermination et de loyauté. Une barbe de deux jours horne son visage durci par les campagnes. Il lui manque un œil qu’il aurait perdu lors d’un combat contre des Naërelyens renégats, de même, la marque de Primordium est tatouée sur son avant-bras droit.



Descriptions Psychologique :

Détermination, Loyauté et Charisme sont trois mots qui déterminent bien Harold, il est fidèle à l’Empire et ses principes mais pas particulièrement aux Rois/Empereurs; Pour lui on ne naît pas Roi, on le devient, il faut mériter sa place. Son sens du devoir et sa maîtrise de sois sont également à l’honneur pour ce combattant aguerri; Il a gagné le Respect de ses hommes et il ne les laissera jamais tomber, la quatorzième de l’Aigle, c’est sa Famille. Il cherchera toujours à protéger les innocents et n’hésitera pas à punir les injustes au nom d’Ashera ou de Primordium en qui, il a toujours cru. Il a beaucoup de mal avec la différence des classes, pour lui, tout le monde mérite sa place quelque part et ceux qui ont de l’argent ne sont pas les plus souvent méritant. Il éprouvera plus de Respect pour un bâtisseur que pour un noble qui passera son temps à s’amuser et à s’adonner à la luxure..

Histoire

Mémoires d’un homme, préface:

Je ne sais pas où tout a commencé, si c’est lorsque je me suis engagé dans l’armée Impériale d’Althaia ou bien quand j’ai rejoint le Pentacle ainsi que le Signe Argenté, ou encore si c’est quand j’ai rencontré la femme de ma Vie.. Il serait peut-être plus simple de commencer par le début; Si j’écris ces lignes, c’est que je pense qu’elles serviront sûrement à quelqu’un pour y voir plus clair dans les ténèbres qui entourent notre réalité..

Chapitre 1: Pour l’Empire:

Je suis sorti major de ma promotion à l’académie militaire de Brisgard, ma famille était fière et j’allais tout juste sur mes vingt ans, j’étais tellement excité à l’idée du combat et tellement fier de ma patrie que je ne voyais pas où je mettais les pieds, jeune ignorant que j’étais.. Mes camarades et moi fûment réquisitionnés pour notre première campagne, nous étions si heureux et impatients de pouvoir faire nos preuves, rêvants de gloire, d’exploits guerriers et de puissance que nous n’avions même pas imaginé ce qui nous attendaient, du moins, pas de cette manière..
Notre Légion était jeune et nouvelle, la Quatorzième de l’Aigle, il n’y avait que des gens de notre âge ou un peu plus âgé, le doyen n'excédant pas la quarantaine avec ses officiers; Mais tout cela évidemment, ne nous importaient que peu. Nous partîmes alors en direction des plaines de Gwendalavir, six milles jeunes légionnaires impatients de témoigner leur loyauté à l’Empereur, trépignants en spéculant sur des combats héroïques. L’objectif de cette campagne était simple, nous devions réunir les villes et villages indépendant à la cause de l’Empire Althaien en leur apportant vivres et présents; Tout cela était bien beau sur le papier mais.. Lorsqu'une ville ou un village se refusait à notre bannière, l’ordre était lancé de “purifier” au nom de l’Empire sous prétexte que ladite ville était porteuse de maladie. Alors nous obéissions, portant nos casques, nos visages masqués, nous attaquions de nuit, sans laisser de pourparler, un déluge de flammes suivit d’un vent hurlant le désespoir sous les deux soeurs de la nuit qui fermaient les yeux sur ces agissement barbares. Hommes, femmes, enfants, tous sans exceptions étaient massacrés ou exécutés sur la place publique du lieu. Nous n’avions rien à dire, il s’agissait des ordres et nous étions persuadés qu’il s’agissait de la meilleure façon de procéder pour l’Empire.

Durant dix longues années nous continuâmes notre croisade, ralliant nombres de cités, tribus, peuples et contrées mais, je ne compte plus les feux nocturne, ni même le gémissement du vent ou encore le regard de dégoût que nous lançaient nos victimes. Nous étions loins de nos idéologies de combats glorieux et héroïques, de nos fantasmes de nos armures brillantes sous le regard d’Ashera. A vrai dire, la nuit où nous avons mit à sac cette ville et que nous avions reçu l’ordre d’aligner toutes les femmes et les enfants sur la place; Nous savions tous qu’au moment où nos lames s’abbatraient, nous serions tous sans Dieux..
Lorsque l’on nous annonça que nous allions rentrer chez nous, j’étais à la fois terrorisé et malade en pensant à ma famille; Que diraient-ils? Me verront-ils tels que je suis? Suis-je vraiment cette personne? Les questions se massaient dans ma tête lorsqu’elles trouvèrent toutes une réponse par notre Général: “Cette campagne est classée Léviathan, vous savez ce que cela implique. Lisez le rapport, imprégnez-vous-en car, c’est l’histoire de notre glorieuse aide aux démunis de ce monde. N’oubliez qu’un seul faux pas et ce sont vos familles qui en pâtiront.” J’ouvrais alors le rapport, tout étaient comme dans nos spéculations, si beau, si glorieux.. Je retenais un relent de vomis en le lisant, tout était déguisé, masqué pour ne pas ternir l’image de l’armée.. Mais même avec cela, je sentais au fond de moi, à mon grand regret, que nous avions fait ce qui était juste. J’allais donc rentrer et passer le reste de mes jours dans une garnison de la Garde Impériale, loin de chez moi, à la Capitale de l’Empire; Drakenstorm.  

Chapitre 2: Une fleur dans la neige:

Voilà deux ans que j’habitais la capitale, j’y avais une magnifique demeure, une bonne paie et un poste de Centurion dans la Quatorzième. Chaques nuit je faisais des cauchemars, je dormais mal, seules, les séances auxquelles j’assistai secrètement semblaient m’apaiser, l’on priait un ancien Dieu qui dormait dans les tréfonds du monde; Il s’agissait de notre Créateur, du moins c’est ce que ma Famille disait.. Et vu que c’était probablement le seul Dieu qui aurait sûrement bien voulu de moi, je me tournais vers lui.
Mais tout changea lorsqu’une mission délivrée par l’Empereur lui-même me fût donné. Je devais assurer la protection d’une jeune femme portant des artéfacts d’importances stratégique, mes ordres étant d’empêcher que ceux-ci tombent entre de mauvaises mains, quitte à tuer la porteuse. Je ne rechignais pas, j’avais vu tellement de choses en Gwendalavir que tuer était pour moi quelque chose de banal que je ferais sans l’ombre d’une hésitation. Mais voilà que je me trouva confronté à quelque chose d'inattendu, cette femme, Nelly Tarvelheim, éveilla en moi un sentiment longtemps oublié sous mon masque de joviale, il s’agissait de la compassion et de l’amour fraternel. Elle était l’incarnation de l’Espoir et de l'Innocence, voyant toujours le bon côté des choses même dans la souffrance. Elle fût la première à qui je m’ouvris et la première à me comprendre reellement, elle était ma petite Fleur, ma lueur d’espoir que les Valiens n’étaient pas perdus dans les ténèbres; C’est à elle que je me rattacha, ma raison de vivre, mon but, à elle que mon âme en peine se raccrocha malgré l’obscurité oppressante qui grandissait en ces temps..

Des pages semblent êtres arrachées..

Chapitre 6: Mon étoile:

Telle une comète elle fondit sur moi, transperçant mon coeur, s’y logeant à jamais, la femme de ma Vie, mon Étoile qui guide mes pas; Alta..
Je la rencontrais pour la première fois à Dalskär dans l’arène, la jeune Elya blonde était avec sa soeur, s'entraînant au combat avec la férocité d’un Kedraris et l’agilité d’un chat en y mêlant la grâce du cygne. Comme tout bon légionnaire gentleman que j’étais, je voulu faire mes présentations avec un duel amical et ce, malgré une blessure dûe à la fameuse altercation avec des Jesseniens; Le combat fut aussi rapide que brutal, je me retrouvais à terre avec la magnifique blonde assise sur mon torse, me jaugeant avec un sourcil levé, la seule pensée qui traversa mon esprit à ce moment là fut: “Je vais me marier avec cette femme.” Et le temps passa, nous nous sommes rapprochés petit à petit, tels une danse enflammée nous nous frôlions sans jamais vraiment s’attrapper, du moins, jusqu’a ce qu’elle laisse entrevoir le sentiment amoureux qu’elle éprouvait à mon égard.. Je laissais alors se faire les choses, la courtisans naturellement, recevant comme plus beau cadeau un simple sourire qui me réchauffait le coeur; Tout allait bien, jusqu'à ce que les choses se corsent et qu’elle perde la mémoire suite à une bataille sanglante. Je fus dévasté par cette nouvelle, je ne savais comment agir, sombrant peu à peu dans l’alcool et la violence, déambulant dans les rues et me réveillant dans un caniveau le matin. Je pu la ramener chez elle et je l'accompagnait alors dans sa réeducation, mais elle voulu vivre chez moi à mon grand étonnement; Puis petit à petit, le chagrin fut remplacé par la joie, bonheur de voir que la fille que j’aimais éprouvait des sentiments pour moi malgré son amnésie et son oublis total de ma personne.. J’entrepris donc de tout rebâtir et ce fut un succès tel que demain, demain je lui demanderai de devenir ma fiancée!

Le chapitre s’arrête là, les pages suivantes étant vides..

La bataille faisait rage, les bâtiments flambaient comme des amulettes autour des combats qui faisaient rage. Harold menait d'une main de fer la défense de la ville, privilégiant l'évacuation des civils, pestant sur l'absence de l'empereur, se demandant où il pouvait être. Son regard se posa sur la carte de la ville, les défenses tenaient bon malgré les brèches du port; Il reassigna des troupes au port lorsque soudain, le sol se fendit laissant sortir de ses entrailles le Fossoyeur suivit peu de temps après par Primordium. Le général pesta, ordonnant la retraite de la place principale et organisa une zone de repli pour les blessés. Alors qu'il crachait ses ordres, un flot d'infectés se déversa sur le QG Althaien, il brandit alors son épée, tranchant les masses gluante des créatures immondes. Ses hommes tombaient comme des mouches, se faisant infectés, se retournant contre leurs frères d'armes.. Harold sonna la retraite, se repliant pour protéger un groupe de civil en formant un mur; Une créature bondit par-dessus les soldats, se préparant à transpercer une petite fille, mais, son bras rencontrera l'armure et la chair du général qui s'était interposé. Il trancha la créature, retirant l'immonde bras de son épaule en grimaçant et cria:
- Dépêchez-vous d'évacuer! Allez ! Allez !

De son côté Alta poursuivait sa marche dans les rues à feu et à sang, semblant dans une bulle, perdue dans ses songes. Elle sembla revenir à elle lorsqu'un soldat heurta son épaule, la ramenant sur terre. Il lui gueula de bouger de là et de rejoindre les civils sur la place pour l'évacuation par le port militaire. Sur le coup, elle reconnu sans peine l'emblème de la 14ème. Elle s'arrêta dessus, hochant ensuite la tête et se dirigeant vers le lieu dit. Mais le sol trembla et les silhouettes imposantes sortirent de terre sous ses yeux, la poussant à faire demi-tour. Non, il lui fallait de la visibilité. Sans attendre, elle approcha d'une façade encore debout, grimpant à la force de ses bras et de sa jambe valide, se trouvant bien rapidement sur les toits et constatant l'ampleur des dégâts. Elle balaya la ville du regard, tendant l'oreille pour guetter la voix d'Harold par réflexe, espérant l'entendre...
Elle capta son timbre et sans attendre une seconde se précipita dans sa direction, dégainant son arme et ses flèches enflammées. Elle encocha, visant la masse de créature grouillante en contrebas. Une respiration, avant de lâcher la corde. La flèche vola en plein dans le crâne d'une des créature, l'embrasant de feu sacré et contaminant les autres. Puis elle en encocha une seconde, prête à tirer, lorsque le toit sous ses pieds trembla d'un seul coup et qu'un immense tentacule perça la bâtisse dans son dos, lui faisant perdre l'équilibre. Elle roula sur le toit, se rattrapant in extremis de sa main libre au bord du toit, le reste de son corps dans le vide…
Ne se souciant pas de sa blessure, Harold continua de gérer l'évacuation des civils dans le calme et la discipline. Son oeil fut attiré soudainement par une silhouette accrochée au bord d'un toit, il avait du mal à la distinguer à cause de la fumée et des flammes environnantes; Il se précipita vers celle-ci et fut stupéfait en reconnaissant sa Douce, il cria:
- Alta! Saute! Je te rattrape!
Elle regarda en bas, reconnaissant la voix d'Harold, lui souriant vaguement depuis sa position délicate. Elle hocha la tête, lâchant complètement prise et se laissa tomber en arrière. Il la rattrapa souplement, grimaçant à cause de son épaule et dit d'un ton sec et autoritaire:
- Qu'est-ce que tu fais là ?! Je t'avais dit de quitter la ville tout de suite.. Il s'assura que la zone soit sûre avant de la déposer délicatement au sol..
Elle le regarda un instant, se remettant sur ses pieds avant de marmonner vaguement:
- Je m'en allais pour rejoindre la zone d'évacuation mais... Elle pointe le Fossoyeur et Primordium. La zone n'était pas sûre et je t'ai entendu... Elle regarde son épaule avec inquiétude C'est infecté ? Dit-elle d’un air assez paniquée.
- Ce n'est rien, rejoint le groupe, immédiatement. Sa voix est tranchante et impérieuse, son regard de fer cachant l'inquiétude et le soulagement de la voir saine et sauve. Il l'entraîne vers le groupe, ne se préoccupant pas de sa blessure, le sang coulant le long de son armure. Elle le regarda un instant, forçant pour ne pas se laisser entraîner davantage, les sourcils froncés.
- Ce n'est pas rien, c'est la guerre Harold ! S'exclame-t-elle sur un ton plus dur et angoissé Regarde autour... Depuis les toits, je l'ai vu... C'est fini Harold... Je veux rester avec toi... Je t'en pries…
Il la saisit par les épaules et dit en plongeant son regard dans le sien:
- Rien n'est perdu tant qu'il reste des personnes pour se battre. Ça va aller, ces gens compte sur moi, je ne peux pas les abandonner. Il fait signe à deux de ses hommes; Ne m'oblige pas à te forcer.. Ca va aller, on se verra après..
Elle gronde entre ses dents, frustrée.
- Alors laisse moi me battre alors ! Tu es tout ce que j'ai, je refuse de te laisser te battre tout seul ! Dans la joie comme dans la peine, dans la santé comme dans la maladie, jusqu'à ce que la mort nous sépare... Je t'en pries Harold!
Il prit doucement son visage dans ses mains et dit alors doucement en souriant.
- Tu es tout ce que j'ai et je t'ai déjà perdue une fois.. Tout ira bien.. D'accord ?.. L'enlaçant tendrement, ignorant le vacarme des combats, seuls dans leur bulle avant de se retirer doucement en faisant signe à ses hommes de la mettre en sécuritée. Je t'aime..
Ses hommes s'emparèrent d'elle, l'entraînant en arrière alors qu'un cris déchirant vint ébranler la ville, suivi d'un flash blanc; Le général eut juste le temps de voir le flash avant de tourner son regard vers sa Douce qui s'éloignait emportée par les gardes; Il murmura dans un sourire “Je t’aime”..

Harold flottait dans le vide, les étoiles tournant autour de lui, tout était si paisible.. Un liquide tiède coulant de son torse, les yeux mi-clos, le sourire aux lèvres, des pensées lui traversant l’esprit alors qu’il dérivait dans l’espace..
“Alors c’est fini?.. C’est comme ça que je vais mourir?..” Il rigola dans sa tête, pensant qu’il parlait à voix haute mais sa gorge était maintenant pleine de sang.. “J’ai.. Même pas fais gaffe au feu.. Merde.. Je crois bien que j’avais un truc sur le feu.. Je suppose que tout cela n’a plus vraiment d’importance maintenant..” De sa bouche s’éleva des gouttelettes de sang passant au-dessus de lui.. “C’est vachement beau.. C’est de là qu’elle vient.. C’est sûr.. Alta.. Mon Étoile..” Ses yeux se fermèrent doucement alors qu’une larme coula sur sa joue en pensant à sa Douce.. Il respira probablement pour la dernière fois en sentant son corps être attiré vers la Lumière..

Fiche de Personnage :


Statistiques : Vos statistiques de base + 35 points à répartir
Physiques:
• Constitution : 45
• Force : 40 (40+20+5 = 65)
•  Agilité : 30
•  Furtivité : 30
• Dextérité : 40
Psychiques :
• Mental : 35
• Contrôle : 30
• Réflexion : 35
• Perception : 40 (40+15 = 55)

Compétences :

Trait Racial : Adaptation

Métier :
- Maître d’Armes: Niveau 1 → Apprenti

6 Nouvelles compétence :
- Armes à une main : Niveau 2 → Novice
- Arme de jets : Niveau 1 → Apprenti
- Art du combat : Niveau 1 → Apprenti
- Connaissance sur l’Architecture : Niveau 1 → Apprenti
- Aptitude à dompter des bêtes pacifiques : Niveau 1 → Apprenti
- Connaissance sur la Fabrication d’armement : Niveau 1 → Apprenti


Dernière édition par Guimleu68 le Ven 31 Aoû - 23:36, édité 2 fois

_________________

"We are just one ship, and an old one at that, but here we are, thirty years past what anyone could ask of us. Our war is gone, lives we had are gone, the worlds we knew, have moved on, and now, all that we may have left, are those standing beside us, and the duty that defines us. Battle, after battle of fighting side-by-side, together. Where you see half a crew Isabel, I see family, courage, and a thousand heroes who swore to fight their way through hell before they ever, ever turn their backs and run, and where you see one old ship, I see home, and THAT is always worth fighting for!" -Captain, James Cutter - UNSC.
avatar
Guide
Messages : 108
Date d'inscription : 16/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Guimleu68] Deuxième Perso: Harold Hamilton

le Mer 29 Aoû - 16:10
Bonjour bonsoir !
Alors alors, je ne m'attendais pas à voir cela un jour Guimleu, mais j'ai l'immense honneur de te dire que quelque chose ne va pas dans ta candidature !
Harold est un personnage de V1, il a donc un bonus au niveau des compétences. Il faut donc mettre tes trois compétences avec celle de métier, et en choisir trois nouvelles ou en passer encore une de métier Niveau 2 !
De plus, certaines compétences Niveau 2 ajoutent un bonus permanent dans la fiche de jet, notamment Arme à une Main Niveau 2 qui va te donner un +5 permanent en force.
Je te laisse modifier ça, en attente Razz
avatar
Fondateur
Messages : 34
Date d'inscription : 16/07/2018
Age : 20
Localisation : Elianor
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.planetminecraft.com/member/guimleu68/

Re: [Guimleu68] Deuxième Perso: Harold Hamilton

le Ven 31 Aoû - 23:35
Editée!
:3

_________________

"We are just one ship, and an old one at that, but here we are, thirty years past what anyone could ask of us. Our war is gone, lives we had are gone, the worlds we knew, have moved on, and now, all that we may have left, are those standing beside us, and the duty that defines us. Battle, after battle of fighting side-by-side, together. Where you see half a crew Isabel, I see family, courage, and a thousand heroes who swore to fight their way through hell before they ever, ever turn their backs and run, and where you see one old ship, I see home, and THAT is always worth fighting for!" -Captain, James Cutter - UNSC.
avatar
Guide
Messages : 108
Date d'inscription : 16/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Guimleu68] Deuxième Perso: Harold Hamilton

le Ven 31 Aoû - 23:47
Bon bon, malgré le quart d'heure que je viens de passer pour comprendre la présentation de ta fiche de jet, la candidature est bonne et est donc validée !
Harold va pouvoir retrouver sa bien-aimée.
Contenu sponsorisé

Re: [Guimleu68] Deuxième Perso: Harold Hamilton

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum