Partagez
Aller en bas
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 16/07/2018
Age : 19
Localisation : Epernay
Voir le profil de l'utilisateur

[Caellyn] Lucile Olòrin

le Jeu 16 Aoû - 18:09
============
Présentation IRL  
============

 Salutations ! ^^
 Je m'appelle Steve, j'ai 19 ans et je vis en Champagne-Ardenne. Si vous voulez en savoir un peu plus, allez voir sur ma première candidature ou venez me parler si vous en avez envie ^^

============
Présentation InGame  
============

 Mon pseudo en jeu est Caellyn, je vous le redis.. allez voir ma première candidature il y a tout x)

============
Personnage
============

Nom : Olòrin
Prénom : Lucile
Âge : 26 ans
Date de Naissance : 23 Février en l'an 78
Lieu de Naissance : En Gwendalavir dans la petite ville de Soluna
Sexe : Féminin
Orientation Sexuelle : Bisexuelle
Taille : 1m78
Poids : 65 kg
Race : Valienne
Métier : Apothicaire

Aperçu de Lucile:
Aperçu de la petite ville de Soluna:

  • Description Physique

 Lucile est une jeune Valienne de 26 ans, mesurant un mètre soixante-dix-huit pour soixante-cinq kilos. Son corps est mince et possède une musculature discrète grâce à ces entraînements de combat en corps à corps, en plus de sa magie. Elle se tient toujours droite et balançant légèrement et souvent ses bras pour aucune raison. Sa démarche est encore plus légère et modérée que celle de son petit frère Caellyn.

 Lucile a un visage légèrement ovale, ses yeux sont de couleurs vert chartreuse se rapprochant alors légèrement du jaune, d'un petit nez et d'une bouche fine, des sourcils fins et a une peau très douce. Ses cheveux sont blonds de couleur aurore, ils sont longs d’une apparence lisse et de plus en plus ondulée vers le bas.

 Lucile s'habille généralement de façon qu'elle soit bien à l'aise et légère dans ses vêtements. Elle porte toujours sur elle un long châle couleur ambre, et une longue robe fine couleur vanille descendant jusqu'au bas du tibia. Elle s'enfile aux pieds des petites chaussures en cuir couleur auburn. A son cou, l'on peut remarquer qu'elle porte un collier en fil et d'un soleil en or cachée sous le haut de sa robe, qui celui-ci est en lien avec le pendentif en lune argenté de Caellyn.

  • Description Psychologique

 Lucile est extrêmement sensible, elle semble flotter dans un océan de sentiment. Souvent perdue dans ses rêves, la tête dans les nuages, son caractère doux est régulièrement mis à rude épreuve au regard du mauvais traitement affligé par beaucoup de personne. Elle ne peut s'empêcher de souffrir avec ceux qui vivent dans la terreur et la douleur… Mais, entre deux rêves, elle est toujours là pour consoler celles et ceux qui en ont besoin en offrant quelques douces paroles de réconfort et en libérant du fond du cœur des flots de compassion.

 Lucile est éprise de paix, elle souhaite, voir enfin la quiétude et le bonheur s’installer durablement dans le monde. Désintéressée et altruiste, elle cherche ainsi à venir en aide à son prochain non seulement pour le réconforter mais aussi pour l’aider à guérir ou pour trouver le calme, la paix intérieure. C’est une femme sensible voire, hypersensible. Ainsi, elle se transforme en véritable éponge absorbant toutes les énergies émotionnelles se trouvant autour d’elle ce qui lui apporte de grandes joies mais cause aussi de grandes souffrances. C’est pourquoi, à jouer bon gré mal gré avec ces nombreuses et différentes énergies positives et négatives, elle est souvent fatiguée et parfois proche de l’épuisement.

 Lucile a des points forts et des points faibles comme tout le monde.. Ses points forts sont sa générosité, sa loyauté, sa sensibilité et son altruisme. Ses points faibles sont l'oubli de soi-même, au point de perdre toute force.. sa réserve, notamment sur ses sentiments.. sa tristesse, se transformant en mélancolie et sa timidité. A la fois créative, remplie d’empathie et de compassion, prête à partager son pouvoir spirituel et sa sagesse, Lucile peut vous faire découvrir un monde idéal immense et ainsi vous permettre d’accéder aux mystères du cosmos, de l’invisible. Mais pour ce faire il faut prendre le temps de la comprendre et de s’adapter à son rythme, sans la brusquer (surtout émotionnellement), afin de lui donner l’occasion de livrer le meilleur d’elle-même.

  • Histoire

 Lentement, le soleil se levait au-dessus de la mer et les reflets des rayons enflammaient tout l'horizon, les écailles d'or qui se mêlaient à la brume et sublimant alors le miroir des cieux. Lucile, Hélène et Léah se tenaient toutes les trois côtes à côte, en train de regarder un même point. Elles regardaient Caellyn sur le bateau qui semblait partir du port de Brisgard, ils s'échangèrent alors tous des sourires tristes et levaient tous leur bras pour dire au revoir à Caellyn. Le bateau était parti pour Ambervale, le manque d'une personne allait vite se sentir et surtout pour Lucile.

 Nous étions en l'an 100 quand mon petit frère était parti pour Ambervale, pour ma part j'avais encore quatre années à terminer à l'université de Brisgard avant d’aller le rejoindre sur Ambervale. A l’université, j'apprenais la médecine et tout ce qu'il fallait savoir sur la flore, je voulais devenir Apothicaire et pour ça il fallait faire de longues études, soit six ans d'études. Avant de commencer mes études, j'étais à la maison avec mes parents et mon frère, dans la petite ville de Soluna. Mais, avec l'université j'ai été contrainte de devoir me prendre un logement à Brisgard pour que ce soit plus facile dans mes déplacements, car Soluna se trouvait complètement à l'opposer de la cité de Brisgard, donc je ne me voyais pas du tout à devoir faire le chemin d'aller-retour tous les jours. Pour me payer mes études, je ne pouvais pas compter que sur mes parents, il fallait donc que je travaille en alternance en plus de mes études. Je suis donc restée pendant six ans à travailler avec une dame du nom d’Oriane, qui tenait toute seule sa boulangerie. Elle était très gentille et patiente avec moi, il était même d'ailleurs arrivé plusieurs fois qu'elle m'invite chez elle pour prendre le thé entre fille et discuter de tout et de rien. Oriane vivait toute seule chez elle avec un chat tout noir aux yeux émeraude, il s’appelait Jiji.

 Depuis que je suis toute petite j’apprenais la magie avec mon frère, Caellyn s’était fixé sur l’élément de l’air, et pour ma part, la magie élémentaire m’avait poussée vers la lumière. Dans notre famille, on utilisait tous la magie, notre père Maeldan était un forgeron qui utilisait la magie runique et la magie du feu, notre mère Léah pratiquait la magie de lumière, et enfin notre grand-mère Hélène employait la magie de l’air. La magie était quelque chose de très sacrée dans notre famille, s’il fallait user de notre magie c’était bien sûr pour le bien des autres et pour pouvoir se défendre. Caellyn et moi étions rentrés dans une académie de magie, à l’âge de nos douze ans pour y apprendre la magie qui nous avait choisi et l’art de nos mouvements. La magie était quelque chose à prendre au sérieux, il pouvait très bien arriver qu’un sort soit mal jeté, blessant alors le jeteur ou une autre personne pas loin. Et puis, être mage n’est pas simplement jeter des sorts, il faut en plus apprendre l’art de nos mouvements en combat, c’est-à-dire comment esquiver son adversaire qu’il soit mage ou non et apprendre des techniques au corps à corps.

 En l’an 104, je venais seulement de terminer mes études à l’université de Brisgard, j’avais donc reçu un diplôme me permettant de devenir Apothicaire. Maintenant, j’avais en tête de partir pour Ambervale pour aller rejoindre Caellyn, notre mère Léah était toute seule désormais, notre père qui déjà avait été assassiné un an avant que mon petit frère parte, et notre Grand-mère Hélène venait de décéder de vieillesse.. Avant qu’elle ne parte elle aussi rejoindre les étoiles, elle m’avait léguée son violon pour qu’il puisse toujours en quelque sorte vivre. J’avais demandé à notre mère si elle voulait venir nous rejoindre Caellyn et moi sur Ambervale, mais son travail et la maison ne lui permettait pas de partir comme ça. Alors elle m’avait dit qu’elle viendrait plus tard, pour nous faire la surprise.

 Pendant trois mois de navigation sur un gros bateau d’Althaïa, j’étais enfin arrivée à Ambervale dans le royaume de Drakenstörm. Avant que je ne prenne le bateau j’avais reçu une lettre de Caellyn pour me faire part de son adresse, je l’avais donc mise dans ma sacoche en plus de mes livres, un sur la magie de lumière et l’autre sur tout ce qu’il fallait savoir pour les apothicaires, et bien sûr le violon de notre grand-mère que je portais sur le dos dans un très belle étui. Après des demandes d’informations sur l’adresse et vingt minutes de marche, car oui, Althaïa était quand même une très grande ville avec ses bâtisses qui semblaient vouloir toucher ou rejoindre le ciel, j’étais enfin arrivée devant la maison de Caellyn, qui d’ailleurs je mettais posée la question comment avait il fait pour se payer une aussi grande maison. Quand mon frère avait ouvert la porte, il y avait eu un moment où le temps s’était semblé s’arrêter. Après plusieurs larmes de joies et des câlins qui semblaient durer une éternité on prenait enfin la parole pour se raconter tout ce qu’il s’était passé durant nos quatre années.

 Quelques jours plus tard, j’étais sortie toute seule de la maison pour visiter la grande ville, mon frère était parti au petit marché à côté de l’académie des mages, j’en avais donc décidé d’en profiter le temps que Caellyn se décide quoi acheter. Soudainement, j’avais senti des secousses et des cris venaient du port un peu plus loin. Les gardes et les citoyens commençaient alors à s’affoler, j’étais au milieu de cette scène sans comprendre ce qu’il se passait, c’est alors que je me précipitais jusqu’au marché pour aller retrouver Caellyn, un garde avait voulu m’attraper pour aller suivre le groupe qui partait à l’opposé de là où je voulais moi me rendre. Devant le marché, il n’y avait plus personne, aucune trace de mon frère. Je sentais alors une peur m’envahir en me demandant où se trouvait Caellyn, c’est alors que derrière moi j’avais entendu des pas et des bruits bizarres qui se rapprochaient de moi. C’est en me retournant que je compris l’horreur de la chose, des gens qui semblaient corrompus se dirigeaient à toute vitesse dans ma direction, ils avaient les yeux noirs et l’on pouvait voir leurs veines ressortir d’une couleur aussi noire que le charbon. J’étais seule, je ne pouvais alors compter que sur moi-même. J’avais donc décidé d’envoyer un assaut lumineux, je libérai alors une multitude de rayons arc-en-ciel partant dans toutes les directions au sein de ma zone où je me trouvais. Cette explosion kaléidoscopique avait rendu les personnes corrompues hébétées et éblouies, j’en avais donc profité pour continuer mon chemin en courant à toute allure vers le coté droit de la cathédrale. En arrivant devant celle-ci, un autre groupe de personnes corrompues se trouvaient dans cette zone, ils se retournèrent et coururent tous vers moi à vive allure, on aurait dit des êtres assoiffés de sang. Il était trop dangereux que je lance un autre sort offensif, ils étaient beaucoup trop nombreux pour moi, il fallait donc utiliser la manière forte si je voulais survivre et retrouver mon frère. Je lançai alors un éclair en chaîne puissant, ricochant alors sur tout mes ennemis. C’est à ce moment là que je ne faisais pas attention à ce qu’il se tramait juste derrière moi, un être corrompu se jeta vers moi à toute vitesse une grande lame à la main, sa lame m’entailla alors tout le dos. Je criai alors de douleur, me retournant très vite pour lui donner le coup de grâce, une explosion de lumière nous projeta tout les deux, lui mourant sur le coup. J’étais sur le sol complètement sonnée, il fallait que je me relève pour aller retrouver Caellyn, je me sentais très faible et impuissante. Mais ma détermination était bien plus puissante que la douleur que je ressentais ne m’empêcha pas de me relever et d’essayer de marcher le plus vite possible en direction où mon pendentif me disait d’aller, c’est-à-dire vers la grande place où se trouvait Caellyn, juste devant la cathédrale. Quand je suis arrivée, je me suis appuyée contre le mur d’une maison, en levant mon regard fatigué, j’aperçu d’abord deux énormes titans, un qui semblait être humanoïde et l’autre qui ressemblait à un énorme ver mélangé avec une pieuvre. J’étais complètement ébahie devant cette scène effroyable, c’est alors quand levant la tête un peu plus, les douze dieux se tenaient là, au-dessus des deux monstres, je ne comprenais plus rien. En avançant un peu plus et en titubant en même temps, je vis derrière les énormes tentacules, Caellyn accompagné de trois autres personnes. J’essayais de l’appeler mais en vain, j’étais trop faible. C’est alors que j’entendis un énorme craquement accompagné d’un cri de rage, un flash comme une nova blanche fit soudain son apparition m’aveuglant. En ouvrant les yeux, l’endroit où je me trouvais avait complètement disparu, je lévitai, je ne savais pas où j’étais. Je me laissai donc transporter, trop faible pour faire quoi que ce soit, mes yeux se fermèrent.. j’attendais la suite..
 
============
Fiche de Personnage  
============

  • Statistiques

Physiques :

  • Constitution : 45
  • Force : 40
  • Agilité : 35 (+5)
  • Furtivité : 35 (+5)
  • Dextérité : 40

Psychiques :

  • Mental : 55 (+20)
  • Contrôle : 30
  • Réflexion : 40 (+5)
  • Perception : 40


  • Compétences

Trait Racial : Adaptation

Métier :
- Connaissance sur la Flore - Niveau 1 - Apprenti
- Connaissance sur la Médecine - Niveau 1 - Apprenti

Compétence Ajoutée :
- Connaissance sur la Magie Élémentaire de Lumière - Niveau 1 - Apprenti
- Maîtrise de la cuisine (Boulangerie et Pâtisserie) - Niveau 1 - Apprenti
- Maîtrise des instruments (Violon) - Niveau 1 - Apprenti

Lucile portait les items suivant : Le violon de sa grand mère dans un étui, une sacoche avec ses deux livres, l'un parlant de la magie de lumière et l'autre sur la flore médicinale, son petit journal et son pendentif en forme de soleil fait en or.
Voilà ! J'espère que ma candidature vous aura plu et d'avoir fait peu de fautes.. le mot magique est  Dithyrambique . Merci ^^


Dernière édition par Caellyn le Jeu 16 Aoû - 18:52, édité 1 fois
avatar
Guide
Messages : 108
Date d'inscription : 16/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur

Re: [Caellyn] Lucile Olòrin

le Jeu 16 Aoû - 18:45
Alors, alors, que dire que, dire..?
La candidature semble tout à fait correct dans l'ensemble. Le nombre de lignes est respecté, le lore aussi, le mot magique est là, la fiche est correcte. Aller, on va quand même dire que deux petites choses pour chipoter :
- La première est quelques fautes de conjugaison, mais cela est raisonnable.
- La seconde chose est qu'il faudrait juste préciser entre parenthèse où ont été ajouté les 35 points (pour la prochaine fois Razz).

Juste une dernière chose à préciser. Ton personnage s'est retrouvée blessée à Drakenstorm avant la lumière blanche, la blessure sera donc toujours là à l'ouverture du portail, il faudra donc penser à te faire soigner rapidement.

Ce sont vraiment deux détails à chipoter mais qui n'empêche en rien que la candidature est Validée !
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum